Citations de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Découvrez une citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - un proverbe, une phrase, une parole, une pensée, une formule, un dicton ou une citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline issus de romans, d'extraits courts de livres, essais, discours ou entretiens de l'auteur. Une sélection de 390 citations et phrases de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline .

Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline
Biographie +
Crédit photographie +

390 citations (Page 1 sur un total de 20 pages)



L'amour c'est l'infini mis à la portée des caniches.
Voyage au bout de la nuit (1932) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 173912)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 474 votes)





Il y a l'amour, Bardamu !
Arthur, l'amour c'est l'infini mis à la portée des caniches et j'ai ma dignité moi ! que je lui réponds.
Parlons-en de toi! T'es un anarchiste et puis voilà tout !
Voyage au bout de la nuit (1932) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 173911)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 470 votes)



C'est peut-être de la peur qu'on a le plus souvent besoin pour se tirer d'affaire dans la vie.
Voyage au bout de la nuit (1932) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 172229)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 468 votes)



Depuis cet incident, je suis devenu pour toujours infiniment libre et léger, moralement s'entend. C'est peut-être de la peur qu'on a le plus souvent besoin pour se tirer d'affaire dans la vie.
Voyage au bout de la nuit (1932) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 172228)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Moi qui suis extrêmement raciste, je me méfie, et l'avenir me donnera raison, des extravagances des croisements... mais là l'Hilda, je dois admettre, c'était réussi !...
D'un château l'autre (1947) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 154639)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 469 votes)



A mesure qu'on reste dans un endroit, les choses et les gens se débraillent, pourrissent et se mettent à puer tout exprès pour vous.
Voyage au bout de la nuit (1932) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 154535)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)





Il ne faut jamais se montrer difficile sur le moyen de se sauver de l'étripade .
Voyage au bout de la nuit (1932) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 154345)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



Notre vie est un voyage dans l'hiver et dans la nuit nous cherchons notre passage dans le ciel ou rien ne luit.
Voyage au bout de la nuit (1932) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 152634)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.6  4.6  4.6  4.6  4.6 - Note moyenne : 4.6/5 (sur 480 votes)



Il existe pour le pauvre en ce monde deux grandes manières de crever, soit par l'indifférence absolue de vos semblables en temps de paix, ou par la passion homicide des mêmes la guerre venue.
Voyage au bout de la nuit (1932) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 152501)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.57  4.57  4.57  4.57  4.57 - Note moyenne : 4.57/5 (sur 481 votes)



Ce mode n'est je vous l'assure qu'une immense entreprise à se foutre du monde !
Voyage au bout de la nuit (1932) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 152491)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 470 votes)



La Volga a rien inventé, Buchenwald non plus, la Muraille de Chine non plus, ni Nasser, ni les Pyramides, ni les solides coups de pied aux culs !... il faut que ça avance et c'est tout !... et en cadence ! et tous Ho ! Hisse !
D'un château l'autre (1947) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 152139)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



La guerre, c'était en somme tout ce qu'on ne pouvait pas comprendre. Ça ne pouvait pas continuer.
Voyage au bout de la nuit (1932) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 151670)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 470 votes)



C'est malheureux qu'on revienne jamais de l'angine de poitrine. Y aurait de la sagesse et du génie pour tout le monde.
Mort à crédit (1936) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 151254)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 468 votes)



Si on savait ce qui vous attend, on bougerait plus, on demanderait ni pont-levis ni porte... pas savoir est la force de l'homme et des animaux...
Rigodon (1969) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 151099)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



On se cherche bien encore des trucs et des excuses pour resteravec eux les copains, mais la mort est là aussi elle, puante, à côté de vous, tout le temps à présent et moins mystérieuse qu'une belote.
Voyage au bout de la nuit (1932) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 150440)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



Hachis et bouts d'os ! ... c'est ça la pensée de la foule : hachis et bouts d'os ! ...
D'un château l'autre (1947) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 150286)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Agoniser ne suffit pas. Il faut jouir en même temps qu'on crève avec les derniers hoquets faut jouir encore, tout en bas de la vie, avec de l'urée plein les artères.
Voyage au bout de la nuit (1932) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 150274)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Cette angoisse de grossir était arrivée à lui gâter tout plaisir. Elle eut en peu de temps aussi peur des beignets que moi des obus.
Voyage au bout de la nuit (1932) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 150200)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Autant pas se faire d'illusions, les gens n'ont rien à se dire, ils ne se parlent que de leurs peines à eux chacun, c'est entendu. Chacun pour soi, la terre pour tous.
Voyage au bout de la nuit (1932) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 150179)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Je sus rompre devant cette autorité américaine comme j'avais rompu devant tant d'autres autorités, en lui présentant donc ma verge d'abord, et puis mon derrière par suite d'un demi-tour preste, le tout accompagné du salut militaire.
Voyage au bout de la nuit (1932) de
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline


Références de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline - Biographie de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Plus sur cette citation >> Citation de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline (n° 150017)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 471 votes)





Guerre de Céline


Soixante ans après sa mort paraît ce jeudi 5 mai 2022 « Guerre », roman inédit de Louis-Ferdinand Céline dont le récit tragique se situe pendant la Grande Guerre. Le brigadier Ferdinand y dépeint sa terreur, ses nuits blanches, et tout ce cirque humain qui semble se jouer parallèlement à la tragédie.

Parmi les manuscrits de Louis-Ferdinand Céline récemment retrouvés figurait une liasse de deux cent cinquante feuillets révélant un roman dont l’action se situe dans les Flandres durant la Grande Guerre. Avec la transcription de ce manuscrit de premier jet, écrit quelque deux ans après la parution de Voyage au bout de la nuit (1932), une pièce capitale de l’œuvre de l’écrivain est mise au jour. Car Céline, entre récit autobiographique et œuvre d’imagination, y lève le voile sur l’expérience centrale de son existence : le traumatisme physique et moral du front, dans l’« abattoir international en folie ».

On y suit la convalescence du brigadier Ferdinand depuis le moment où, gravement blessé, il reprend conscience sur le champ de bataille jusqu’à son départ pour Londres. À l’hôpital de Peurdu-sur-la-lys, objet de toutes les attentions d’une infirmière entreprenante, Ferdinand, s’étant lié d’amitié au souteneur Bébert, trompe la mort et s’affranchit du destin qui lui était jusqu’alors promis. Ce temps brutal de la désillusion et de la prise de conscience, que l’auteur n’avait jamais abordé sous la forme d’un récit littéraire autonome, apparaît ici dans sa lumière la plus crue.

Vingt ans après 14, le passé, « toujours saoul d'oubli », prend des « petites mélodies en route qu'on lui demandait pas ». Mais il reste vivant, à jamais inoubliable, et Guerre en témoigne tout autant que la suite de l'œuvre de Céline.



  1. “J’ai toujours dormi ainsi dans le bruit atroce depuis 14. J’ai attrapé la guerre dans ma tête. Elle est enfermée dans ma tête.”
    Guerre de Céline


  2. “J’ai bien dû rester là encore une partie de la nuit suivante. Toute l’oreille à gauche était collée par terre avec du sang, la bouche aussi. Entre les deux y avait un bruit immense. J’ai dormi dans ce bruit et puis il a plu, de la pluie bien serrée. Kersuzon à côté était tout lourd tendu sous l’eau. J’ai remué un bras vers son corps. J’ai touché. L’autre je pouvais plus. Je ne savais pas où il était l’autre bras. Il était monté en l’air très haut, il tourbillonnait dans l’espace et puis il redescendait me tirer sur l’épaule, dans le cru de la viande. […] Ça ne servait à rien de se révolter. C’est la première fois dans cette mélasse pleine d’obus qui passaient en sifflant que j’ai dormi, dans tout le bruit qu’on a voulu, sans tout à fait perdre conscience, c’est-à-dire dans l’horreur en somme. […] J’ai toujours dormi ainsi dans le bruit atroce depuis décembre 14. J’ai attrapé la guerre dans ma tête, elle est enfermée dans ma tête.”
    Guerre de Céline


  3. “Quand on sera au bord du trou faudra pas faire les malins nous autres, mais faudra pas oublier non plus, faudra raconter tout sans changer un mot, de ce qu’on a vu de plus vicieux chez les hommes et puis poser sa chique et puis descendre. Ça suffit comme boulot pour une vie tout entière.”
    Voyage au bout de la nuit, p.25


Citations célèbres, courtes, longues et belles de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline




Similaires à Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline



Renato Serra
Trenton Lee Stewart
Henri Désiré Landru
Rebecca James
Emmanuel Chadeau
Daniel Boulanger
Antonio Lobo Antunes
Robert Lepage
Louis Meylhoc
Marie Leszczynska
Sir Philip Sidney
Michael Grant
Philippe Poutou
Jean-Baptiste Lafond
Amado Nervo
Neil Cross
Marc-Antoine Désaugiers
Paul Ricoeur
Werner Lambersy
Henry Moore


Votre commentaire sur ces citations






Autres citations, pensées et phrases de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

+






Liste des auteurs populaires

+