citation 1



Quand tout le monde vous ment en permanence, le résultat n'est pas que vous croyez ces mensonges, mais que plus personne ne croit plus rien. Un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut se faire une opinion. Il est privé non seulement de sa capacité d'agir mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et, avec un tel peuple, vous pouvez faire ce qu'il vous plaît.
Hannah ArendtEntretien avec Roger Errera, sur la question du totalitarisme, 1974 de
Hannah Arendt


Références de Hannah Arendt - Biographie de Hannah Arendt

Plus sur cette citation >> Citation de Hannah Arendt (n° 173698)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 469 votes)



Recherche de citations : permanence résultat / résultat croyez / croyez mensonges / mensonges personne / personne peuple / peuple croire / croire opinion / opinion seulement / seulement capacité / capacité penser / penser pouvez / permanence croyez / permanence mensonges / permanence personne / permanence peuple / permanence croire / permanence opinion / permanence seulement / permanence capacité / permanence penser

Quand tout le monde vous ment en permanence, le résultat n'est [...] - Hannah Arendt...



« Quand tout le monde vous ment en permanence, le résultat n’est pas que vous croyez ces mensonges mais que plus personne ne croit plus rien. Un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut se faire une opinion. Il est privé non seulement de sa capacité d’agir mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et avec un tel peuple, vous pouvez faire ce que vous voulez. »

Suractualisée, surexploitée, depuis plusieurs années et dans tous les sens, notamment cette citation (retaillée et qui provient d’une interview de 1974) pour dénoncer le phénomène des fake news, Arendt semble appartenir à tout le monde, et à n’importe quel bord. On pourrait d’ailleurs s’offusquer de ces usages divers voire opposés, vouloir recontextualiser les propos d’Arendt, les expliquer par son oeuvre…

Le paradoxe est dans le fait de citer Arendt qui déplorait la disparition de la croyance et de l’opinion comme les signes du totalitarisme, alors qu’il n’est question que de ça aujourd’hui : de croire et d’opiner, et il n’est question que de ça dans ces rassemblements anti-masques, mais aussi chez tous ceux qui la citent en pensant bien faire : de croyance et d’opinion.

Hannah Arendt a eu le chic de valoriser l’opinion, contre la tradition philosophique, comme une capacité en tant que telle de jugement, de pensée et d’action. Mais, je me demande, que dirait-elle face à une telle massification de l’opinion et de la croyance où celles-ci valent bien connaissance et science, mise en garde et analyse ? Dirait-elle encore que l’on pense, qu’on juge et qu’on agit vraiment, seulement avec des opinions et de vagues citations d’elle ?
Hannah Arendt chez les anti-masques sur France Info

Dans un entretien de 1974 sur la question du totalitarisme,

« Le totalitarisme commence par le mépris de ce que vous avez. La deuxième étape est la notion : "Les choses doivent changer, peu importe comment, tout est mieux que ce que nous avons." Les dirigeants totalitaires organisent ce genre de sentiment de masse, et en l'organisant, ils l'articulent, et en l'articulant, ils font en sorte que le peuple l'aime. Avant, on leur disait "tu ne tueras pas", et ils ne tuaient pas. Maintenant on leur dit, tu tueras ; et bien qu'ils pensent qu'il est très difficile de tuer, ils le font parce que cela fait maintenant partie du code de comportement. Ils apprennent qui tuer, comment tuer et comment le faire ensemble. C'est la Gleichschaltung, le processus de coordination, dont on parle beaucoup. Vous êtes coordonné non pas avec les pouvoirs en place, mais avec votre voisin - coordonné avec la majorité. Mais au lieu de communiquer avec l'autre, vous êtes maintenant collé à lui. Et vous vous sentez bien sûr merveilleusement bien. Le totalitarisme fait appel aux besoins émotionnels très dangereux de personnes qui vivent dans un isolement complet et dans la peur les unes des autres.

À partir du moment où nous n'avons plus de presse libre, tout peut arriver. Ce qui permet à une dictature totalitaire ou à toute autre dictature de régner, c'est que les gens ne sont pas informés ; comment pouvez-vous avoir une opinion si vous n'êtes pas informé ? Si tout le monde vous ment en permanence, la conséquence n'est pas que vous croyez les mensonges, mais plutôt que personne ne croit plus rien. En effet, les mensonges, de par leur nature même, doivent être modifiés, et un gouvernement menteur doit constamment réécrire sa propre histoire. Le destinataire ne se contente pas d'un seul mensonge - un mensonge qui pourrait durer jusqu'à la fin de ses jours - mais il reçoit un grand nombre de mensonges, selon la direction du vent politique. Et un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut plus se décider. Il est privé non seulement de sa capacité d'agir, mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et avec un tel peuple, vous pouvez alors faire ce que vous voulez. »

Votre commentaire sur cette citation




Cette phrase de Hannah Arendt contient 72 mots. Il s'agit d'une citation très longue.



Confucius    Victor Hugo   Einstein    Gandhi    Coluche    Oscar Wilde  Friedrich Nietzsche     Jean Paul Sartre   Léonard de Vinci     Voltaire   Mandela    Mère Teresa    Pierre Desproges    Socrate    Jean Jaurès    Napoléon Bonaparte Martin Luther King    Platon Jean Jacques Rousseau   Saint-Exupéry    Jean d'Ormesson    Bouddha    Alphonse de Lamartine   Pierre Dac    Jules Renard     Philippe Geluck     Marc Aurèle     Gainsbourg     Mahomet    Sénèque    Winston Churchill     Abbé Pierre     Coco Chanel     Abd el-Kader     Paul Valéry    Paulo Coelho    Aristote    Sigmund Freud    Charles de Gaulle    William Shakespeare    Albert Camus    Bob Marley    Charlie Chaplin    Jean Gastaldi    Georges Clemenceau    Edgar Allan Poe    Khalil Gibran    Averroès   Molière   Marcel Proust   Honoré de Balzac   Charles Baudelaire   Guy de Maupassant   Jean de la Fontaine   Emile Zola   Pierre Corneille   Alfred de Musset   Jean Racine   Paul Verlaine   Arthur Rimbaud   Gustave Flaubert   Albert Camus   George Sand   Stendhal   Jules Verne   Alexandre Dumas   René Descartes   Jacques Prévert   Denis Diderot   Alphone Daudet   Guillaume Apollinaire   Charles Perrault   Franz Kafka   Madame de La Fayette   Jacques-Bénigne Bossuet   Théophile Gautier   Johann Wolfgang von Goethe   Michel de Montaigne   Fiodor Dostoïevski   Anatole France   Nicolas Boileau   Edgar Allan Poe   Francoise Sagan   Louis Aragon   Prosper Mérimée   Arthur Conan Doyle   Francois Rabelais   Agatha Christie   Boris Vian   Marquis de Sade   Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux    Blaise Pascal   Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais   Samuel Beckett  


Quelques thèmes de citations et de proverbes


 Age   Animal   Amitié   Amour   Art   Avenir   Beauté   Avoir   Bonheur   Conscience   Couple   Confiance   Courage   Culture   Désir   Dieu   Education   Enfant   Espoir   Etre   Faire   Famille   Femme   Guerre   Homme   Humour   Jeunesse   Joie   Justice   Liberté   Mariage   Mére   Monde   Morale   Naissance   Nature   Paix   Passion   Père   Peur   Plaisir   Politique   Raison   Religion   Rêve   Richesse   Sagesse   Savoir   Science   Séduction    Société   Souffrance   Sport   Temps   Tolérance     Travail   Vérité   Vie   Vieillesse    Voyage